Brescia romana

Brescia à l’époque romaine

Un voyage à travers le site archéologique le plus vaste de l’Italie du Nord

Brescia possède le site archéologique romain le plus vaste de toute l’Italie du Nord. Un héritage historique de grande importance au coeur de la ville qui fait partie depuis 2011 du Patrimoine Mondial de l’Humanité avec le complexe monumental San Salvatore – Santa Giulia.

Cosa fare a Brescia: visitare il Capitolium

A la découverte de la Brixia Romana: de la Place du Forum au Théâtre du Ier siècle ap. J.C

Le point de départ pour connaître la Brescia de l’époque romaine est la Place du Forum, une des places les plus anciennes de Brescia, à côté de via Musei.

La Place du Forum est en quelque sorte le nombril de la ville : c’est ici que se croisaient l’ancien Decumanus, la rue qui coupait la ville d’Est en Ouest, et le Cardus, qui la traversait du Nord au Sud. Le Forum était la place municipale, politique, des affaires et du commerce : on peut y voir les ruines du Temple Capitolin (73 ap.J.C) et celles du Théâtre Romain (I siècle ap. J.C), l’un des plus grand théâtre d’Italie, en mesure d’accueillir quinze mille spectateurs.

En face du Temple Capitolin se trouve la petite église baroque de San Zeno al Foro et les ruines surbaissées du portique du Forum, qui offrent un point de vue impressionnant sur le niveau surbaissé de la ville à cette lointaine époque. En face, entouré par de nobles demeures historiques, se dresse le Palais Martinengo, siège d’expositions temporaires, où est conservée une maquette en bois qui représente la zone romaine entière et nous plonge ainsi dans le passé de la ville.

Si le Théâtre Romain est encore en attente de requalification et son ouverture se produit seulement pour des occasions spéciales, le Temple Capitolin, connu aussi sous le nom de “Capitolium”, accueille de nouveau les visiteurs depuis 2013, ce qui l’a fait devenir un des symboles de la Brixia antique.

Le Capitolium de Brescia, des origines à la réouverture au public

Le Temple Capitolin, voulu en 73 ap. JC par l’empereur Vespasien était destiné au culte de Jupiter, Junon et Minerve, le trois divinités capitolines auxquelles est dédié le temple du Capitole à Rome. Les marbres sculptés furent extraits des carrières de Botticino , à quelques kilomètres de la ville et hissés sur un sanctuaire précédent du IIème siècle av. J.C, dont il reste seulement quelques traces. La taille de l’édifice se comprend d’après les fragments reconstruits : le blanc d’origine mélangé aux pierres rosées ajoutées au cours des restaurations, avec l’atrium qui abrite trois grandes portes et leurs salles et contient de nombreuses stèles d’époque romaine.

Au Moyen-Âge le Capitolium tomba en ruine et fut enfoui sous les éboulements et les détritus de la colline Cidnéo située au-dessus. En 1823 on découvrit les ruines du temple et celles de trois cellules, qui furent reconstruites en utilisant les quelques fragments retrouvés par Rodolfo Vantini en collaboration avec Giovanni Antonio Labus et Luigi Basiletti et successivement devenues Musée municipal de l’Epoque Romaine.

Il émane du temple une aura sacrée et puissante et il maintient vivante l’histoire. L’intérieur conserve les sols originaux en plaques de marbres  colorés, qui forment des motifs géométriques. Il continue à émouvoir grâce aux impressions que donne la lumière au cours de la journée : en été le crépuscule produit de fascinants jeux d’ombre, et la nuit, quand il est illuminé, il se charge d’un profond mystère.

Visiter le Parc Archéologique de la Brescia Romaine

Horaires d’ouverture : de mardi à vendredi 9h-17h, samedi 10h-18h, dimanche et jours fériés 10h-19h

Horaires d’été : de mardi à vendredi 10h-18h, samedi, dimanche et jours fériés 10h-19h.

Fermé tous les lundis non fériés.

Prix du billet :   € 8 plein tarif, € 6 tarif réduit.

Réservations : CUP Centro Unico Prenotazioni auprès du Musée de Santa Giulia, du lundi au dimanche de 10h à 16h, tel. +39 0302977833-834, email santagiulia@bresciamusei.com.

Pour infos et détails allez sur le site officiel de Brescia Musei.

Partager